WordCamp Europe 2017

Retour sur deux jours au coeur de WordPress #WCEU

Du 15 au 17 juin 2017 s’est tenu le WordCamp Europe 2017 pour la première fois à Paris. En tant qu’agence web nouvellement créée j’étais obligé de me rendre à cet évènement WordPress International, d’autant plus qu’il se trouvait dans ma ville. Il s’avère que ce que j’y ai découvert était au delà de ce que j’aurais pu espérer. Certes j’avais lu l’article d’Emilie Lebrun sur Pourquoi venir au WordCamp Europe Paris va changer votre vie mais je n’étais pas au bout de mes surprises…

J’étais présent au WordCamp Europe 2017 avec une double casquette, fondateur de POP Startup mais aussi en tant que volontaire dans l’organisation. Ceci implique d’avoir chaque jour une tâche de 4 à 5h à réaliser (expert bar, gestion du micro lors des talks, repas, accueil, etc.) mais également d’être pleinement inclus dans l’organisation et de rencontrer énormément de personnes passionnées par WordPress et son écosystème.

Le WordCamp Europe 2017 a débuté par un cocktail sur la péniche du Concorde Atlantique. Au programme petits fours et networking où volontaires, sponsors et intervenants se mélangent.

J’ai eu l’occasion d’avoir entre autre un pitch personnalisé par l’équipe de SendinBlue (je parle de leur solution plus bas), les fondateurs de Skywarriors Themes mais aussi Milana, développeuse WordPress qui m’a convaincu d’offrir mon aide à la communauté ou Anchen, freelance Sud-Africaine avec laquelle j’ai pu échanger sur l’aspect business.

WordCamp Europe 2017

En compagnie du Wapuu français, avec son bérêt et sa baguette

Durant 2 jours, les conférences se sont enchainées faisant intervenir différents profils (j’y reviens ci-dessous) avec toujours cette idée de partage, d’échange et de communauté. C’est pourquoi, lorsque vous rencontrez une nouvelle personne, le WordCamp, les thèmes, plugins, contenu, codex et stratégies web sont au coeur du débat. Que ce soit avec les autres volontaires avec qui j’ai échangé comme Ben Piron de l’agence créative Studio Souris, que vous avez pu voir dessiner des croquis du WordCamp ou encore Valeria et son copain Giustino, respectivement bloggeuse et développeur mais aussi Alex Bortolotti de WPMarmite que j’ai pu croiser, Thabo, organisateur du 1er WordCamp au Zimbabwe ou 2 suédois développeurs travaillant l’un, chez AftonBladet, journal majeur à Stocklohm et l’autre pour les pompes funèbres en ligne Funera.se haha.

Développer la communauté WordPress et son écosystème est le thème principal de cette conférence. Certes c’est aussi un énorme business avec 30% du web mondial émulé par WordPress mais on ressent vraiment cette volonté qu’ont les participants de faire évoluer cet outil open-source vers quelque chose de plus grand. Au décompte final ce sont 1900 personnes qui étaient présentes et 1000 à regarder le livestream avec 92 pays représentés.

Les conférences du WordCamp Europe 2017

Les conférences sont selon moi la partie majeure de l’évènement. On y écoute des professionnels venant partager leurs expériences autour de l’écosystème WordPress. Les thèmes sont très variés comme vous pouvez le voir ci-dessous mais toujours d’une grande qualité et inspirant comme jamais. Voici les conférences qui m’ont le plus marqué…

(Toutes les conférences sont à retrouver en intégralité en cliquant sur le lien Youtube)

Marina Pape : Leçons apprises au marketing de WooCommerce depuis juillet 2014

Marina Pape est manager chez WooCommerce, plugin e-commerce majeure sur WordPress. Lors de son talk, Marina revient sur les leçons qu’elle a apprise depuis qu’elle a rejoint WooCommerce.

Elle parle notamment de la création de contenu qui permet de créer de l’attention sur sa marque et gagner du temps dans la relation avec votre client Mais la création de contenu ne doit pas être fait de n’importe qu’elle manière ainsi l’objectif doit être d’ouvrir le débat avec ceux-ci afin de servir concrètement l’objectif de votre entreprise. « I don’t think you can really have a sense of ‘the why’ of your organisation, if you are not connected to ‘the who’ it is you exist to serve ».

Joshua Strebel : 5 manières de saboter votre business + 2 manières prouvées pour réussir

Joshua Strebel est le CEO de Pagely, une plateforme d’hébergement WordPress. Ses deux conseils pour avoir une entreprise florissante sont de constamment itérer et d’investir dans son équipe. Itérer c’est à dire se réinventer, recommencer continuellement son produit afin qu’il soit meilleur, pas forcément dans les fonctionnalités mais aussi dans la proposition de valeur ou son branding.

Joshua explique qu’il faut investir dans son équipe d’une telle manière qu’il ne peuvent pas s’imaginer faire autre chose. Il ne parle pas en terme pécunier mais d’avantage du côté humain, en créant une culture d’entreprise et avoir une mission ensemble.

Thabo Tswana : Premier WordCamp au Zimbabwe

J’ai rencontré Thabo au cocktail d’avant WordCamp, nous avons échangé quelques mots sans savoir qu’il serait orateur lors du WordCamp.

Thabo est webdesigner freelance et organisateur du premier WordCamp au Zimbabwe à Harare, c’est son chemin qu’il est venu expliquer lors de la conférence, de son premier meetup où il était seul, à la création du Wordcamp en passant par l’incubateur de l’équipe WordPress. Lors de l’after party, j’ai revu Thabo et l’ai remercié pour la passion et le partage qui l’anime.

John Maeda : Les trois différents design

La première conférence était avec John Maeda, directeur de la Conception Computationnelle et de l’Inclusion chez Automattic et président de la Rhode Island School of Design. Toujours avec humour, John a parlé des différents types de design mais surtout du Design computationnelle soit l’assemblage de programme graphique au lieu de programme avec du code c’est à dire ce que fait WordPress en « retirant le code » de la mise en page.

Mais ce que je retiens c’est son conseil pour permettre de mieux se comprendre entre collaborateur « Mangez ensemble pour devenir une seule personne ». Le fait de manger ensemble permet d’être humain ensemble et ainsi créer une équipe, very deep.

Matt Mullenweg : Interview et Questions/Réponses

Autre talk majeur durant le WordCamp Europe 2017 a été l’interview avec le patron de WordPress, Matt Mullenweg et les questions qui ont suivi.

Il a parlé du futur de WordPress dont leur nouvelle innovation appelée « Gutenberg », celui-ci agira à la manière d’un « visual builder » tel que celui de Divi. Il n’intégrera le coeur de WordPress qu’a la version 5 malheureusement mais est déjà disponible.

 

Les sponsors qui m’ont marqué

Lors du WordCamp Europe 2017, les sponsors étaient présents faisant pitch sur pitch tout en distribuant des goodies à leur effigie. Bravo à Blue Host, élue (par moi-même) meilleure goodie de l’évènement avec leur hand spinner haha. Mais l’intérêt est surtout d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à son site permettant d’optimiser la sécurité, le référencement, la visibilité ou encore la conversion de client. Pour cela voici un tour d’horizon des sponsors et de leur produits qui m’ont fortement marqué.

Multilingue

Lors du WordCamp Europe 2017, WPML et WeGlot étaient présents. Deux plugins de traduction qui n’ont pas le même fonctionnement.

WPML créé une page (ou un article) différente connectée à votre langue principale. Cela signifie que chaque page a son propre titre, corps et champs méta, ce qui est idéal pour le référencement. Cependant c’est à vous d’ajouter votre propre traduction. Ainsi si vous souhaitez ajouter une traduction en Dothraki, cela devient possible #WordPress5iscoming.

WPML est en partenariat avec icanlocalize.com qui a une équipe de traducteurs à 0,09$ le mot. WPML est compatible entre autres avec Divi, WooCommerce et Yoast. Et notons, que la maintenance comprend 25 personnes.

Licence à l’année ou à vie à partir de 29$, satisfait ou remboursé.

WeGlot fonctionne différemment, la traduction est automatique avec la création de pages virtuels, ce qui offre un avantage certain surtout pour des langues telles que le chinois ou le russe. Il possède également une équipe de professionnels à 0,08€ le mot. J’utilise le plugin en ce moment sur le site comme vous pouvez le voir avec le drapeau en bas à droite. Installation en quelques clics et vous pouvez choisir autant de langues que vous voulez.

Petit bémol j’ai pu voir que les majuscules n’était pas respectées lors des traductions mais vous pouvez éditer vos traductions sur le tableau de bord de leur site et les ajuster, hormis ça c’est vraiment impressionnant de voir son site traduit en un instant. De plus les URLs uniques des pages traduites optimisent le référencement.

Licence au mois à partir de 9,90€ par mois, Essai 10 jours gratuit. Noté 5 étoiles sur le directory WP tout de même. À tester 😌

A mon avis si vous souhaitez traduire un site afin d’avoir un retour de consommateur sur une ou plusieurs langues rapidement, préférez WeGlot. En revanche pour du plus long terme et une stratégie bien définie sur 2 langues ou +, préférez WPML avec son équipe de professionnels qui sera plus économique.

Vous êtes intégrateur / dévellopeur WordPress ? 

E-mailing

Du côté de l’emailing, je me suis intéressé à 2 acteurs présents : Sendinblue et JackMail, tous les deux français. Comme le dit le proverbe « L’argent est dans la liste (d’email)« , alors mieux vaut avoir une bonne stratégie e-mailing.

SendinBlue est un acteur majeur de l’emailing, concurrent direct de Mailchimp.

Pour faciliter l’intégration à WordPress, ils ont créé un plugin regroupant leurs fonctionnalités permettant d’engager de nouveaux abonnées avec des formulaire d’inscription, gérez vos campagne emailing directement dans WordPress avec la personnalisation de vos e-mail et obtenir vos statistiques d’ouvertures.

Vous aurez également la posibilité de créer un système d’automation, parfait pour créer un tunnel de vente.

Gratuit jusqu’à 300/email par jour.

Jackmail est 100% intégré à WordPress, ce qui fait sa force et permet de rester dans votre tableau de bord.

Leur principal atout est l’utilisation de leur propre serveur de routage impulsé par Sarbacane (l’un des leader du marché de l’emailing – découvrez leur blog dédié) ce qui permet de n’avoir aucune configuration à faire, Jackmail est prêt à l’emploi. Vous retrouverez  une large galerie de template pour vos e-mails tout en laissant place à la personnalisation avec du drag and drop, du responsive design automatique, une collecte opt-in d’email via gravity ou bloom, des statistiques et un support toujours à votre écoute.

Avec seulement 3 mois d’existence, Jackmail est très prometteur, d’autant plus que de nombreuses fonctionnalités sont à venir. À tester.

Gratuit jusqu’à 100/email par jour.

Hébergement et sécurité

Personnellement je suis chez OVH et ma satisfaction est vraiment limité. C’est pourquoi je suis actuellement en train de chercher un autre hébergeur afin de lui dire au revoir. D’autant plus les acteurs sont extrêmement nombreux sur le marché. Le 30 juin 2017 sera organisé un WordPress BarCamp dédié à l’hébergement Web, vous pourrez m’y retrouver tout ouïe.

Débutons par GoDaddy Pro dédié à tous les web designers et développeur qui créent et maintiennent des sites web (extrait de leur plaquette).

Leur offre est assez fournie puisqu’il propose des sauvegardes dans le cloud de votre site, clonage et migration de site, vérification de sécurité automatisée, gestion et rapport des performances, maintenance 24/7. De plus GoDaddy vient de racheter ManageWP qui permet la gestion de plusieurs sites WordPress en même temps. Une ligne téléphonique de maintenance est disponible en français.

WP Engine est un autre hébergeur ayant la particularité de n’être dédié qu’à WordPress, ce qui en fait sa force comme me l’expliquait leur commercial.

WP Engine se concentre majoritairement sur la sécurité, la vitesse et l’évolutivité de votre site, cependant pas de maintenance en français et ils sont plus cher que leur concurrent avec un plan qui débute à 29$ par mois.

En arrivant sur le stand d’O2switch, unique hébergeur français du WordCamp Europe 2017, j’ai tout de suite déversé mon poison sur OVH ce qui a bien fait sourire leur commercial présent.

O2switch a une offre simple puisqu’il n’en ont qu’une à 5€ HT/mois en tout illimité comme il l’annonce sur leur site. D’autre part leur support est vraiment bon de ce qu’on a pu me remonter et il ont une offre de migration allant jusqu’à 1an offert.

Autres fonctionnalités

Tous les plugins suivants vous faciliteront l’usage de votre site que ce soit au niveau du référencement, de la construction de custom post type, du e-commerce et de la sécurité…

Les custom post type permettent de créer des types de contenu sur-mesure, ils sont généralement réservés au développeur car il faudra éditer le code.

Mais la magie de WordPress offrant de nombreux plugins : Toolset Types est là pour nous simplifier la vie. Ce plugin vous permettra de concevoir des modèles et des listes pour des contenus personnalisés, réalisez vos propres recherches personnalisées ou encore créez des sites d’adhésion uniques. Toolset Types utilise un visual builder et du drag and drop.

Licence à partir de 69$ pour un site unique.

Yoast est le plugin ultime pour le référencement. Du moins pour la partie technique, il ne s’occupera pas de votre contenu et de vos backlink, c’est à vous de jouer de ce côté ci.

Leur motto est SEO for everyone (référencement pour tous), ce qui implique que Yoast vous indiquera une liste d’action à optimiser sur chaque page de votre site via un feu tricolore. Malheureusement le support et les nombreux cours qu’ils produisent sur leur site sont en anglais.

La version gratuite est déjà très complète, la version premium démarre à 69€ pour un seul site.

Seul représentant e-commerce sur le salon, racheté par Automattic la société éditrice de WordPress, WooCommerce est le leader incontestable du marché de par sa simplicité d’utilisation, sa gratuité et son évolutivité. Je lisais un article expliquant que WooCommerce était leader à 94% du e-commerce sur WordPress et à 41% toute plateforme confondu. Impressionnant.

Leur présence était surtout pour éduquer les visiteurs à leur plateforme avec un talk de Marina Pape et des Workshops sur les produits, taxes, livraison, etc…

Vous connaissez surement Jetpack, ce plugin gratuit absolument indispensable qui vous permet d’obtenir des statistiques de votre site, optimiser le référencement, la sécurité et une multitude d’autres options.

Mais savez vous qu’il y a une version pro qui vous promet encore plus de merveilles avec + de 300 thèmes, un scan de virus, une sauvegarde automatique et restauration si besoin, une expertise de sécurité et une maintenance prioritaire.

A télécharger gratuitement si vous ne l’avez pas.

Ce WordCamp Europe 2017 fut une belle découverte, riche en émotion avec une communauté qui vous donne envie de partager toujours plus, des conférences inspirantes et une to-do list de fonctionnalités qui a bien augmenté. En bref, on se retrouve au WordCamp Europe 2018 qui se déroulera à Belgrade en Serbie.

À bientôt 😉🍍

Vous cherchez un stage ? Nous recrutons

🍍 intégrateur / dévellopeur WordPress

🍍 Community Manager