Votre première Campagne AdWord de A à Z

par | Jan 17, 2018 | Promotion

Arriver numéro 1 des résultats de recherches naturelles de Google est l’objectif que chaque business évoluant sur Internet doit se fixer. Mais, cela prend du temps et nécessite des connaissances en matière de référencement naturel.

Pour palier ce manque de temps et apparaître en 1ere position sur les recherches liées à vos produits et services, Google AdWords met à disposition son service de publicité digitale.

Véritable fusil à lunette, Google AdWords vous permet d’atteindre vos clients potentiels lorsqu’ils sont prêts à acheter.

Imaginez qu’un prospect recherche sur Google “acheter [ajouter ici votre produit]”.

Si vous êtes en 1ère position de sa recherche, vos chances sont multipliées pour que ce prospect passe par vous.

Une étude du réseau de publicité digital Chitika (rien à voir avec JUL), montre que 33% des cliques interviennent sur le premier lien et 13% pour le second. D’ou l’importance d’arriver le plus haut possible dans les résultats Google. À noter que moins de 9% des personnes regardent la deuxième page de résultats.

S’il est très facile et rapide de débuter sur Google AdWords, le résultat ne sera pas probant et vous perdrez beaucoup d’argent si vous ne vous préparer pas à l’avance. L’objectif de cet article – à la limite du guide – est de vous donner les bases de votre première campagne AdWords. Ce qu’il faut préparer en amont, paramétrer pendant et analyser après.

Tout au long de cet article vous retrouverez les conseils de Loric, consultant e-commerce et spécialiste AdWords avec plus de 10 ans d’expérience.

Nous utiliserons uniquement la nouvelle version d’AdWord dans cette article (actuellement en Béta)  

Étape 1- Préparez votre campagne

Avant de vous lancer dans l’aventure de votre première campagne AdWords. Il faut vous préparer. C’est comme si vous étiez un sportif à l’assaut d’un marathon. Sans entrainement vous n’atteindrez pas la ligne d’arrivée.

Vous devrez préparer votre site, connaitre votre budget en fonction de votre rentabilité et chercher vos mots clés qui découle du contenu de votre site

1- Définissez l’appel à l’action de votre campagne

C’est l’objectif principal de votre campagne traduit de manière concrète sur votre site par une action précise et unique qui doit être réalisé par le visiteur de votre site web :

  • Vendre un produit (via Woo-Commerce)
  • Récupérer des prospects (via un formulaire)
  • Télécharger votre application (via un lien vers l’App Store ou Play Store)
  • Se faire appeler (via un bouton d’appel)

A chaque page, une seul action à réaliser afin de guider votre visiteur. Sinon il risque d’être perdu entre plusieurs choix et finalement ne rien faire. Mais ce n’est pas tout, l’ensemble de votre page devra être optimisée pour créer l’envie de passer à l’action (point suivant)

2- Optimisez votre page d’atterissage

Votre appel à l’action est défini, il reste désormais à ajouter le contenu nécessaire sur votre page afin de guider votre visiteur pour qu’il passe à l’action (point précédent).

Votre page web doit être séduisante et doit donner envie à votre visiteur. Le design créer le confort. Le contenu donne du poids. L’optimisation de votre page d’atterissage est un processus qui mérite un article complet mais dont voici les points principaux :

  • Logo : Pour que le visiteur identifie votre marque
  • Proposition de valeur : Promesse que vous faites si le visiteur passe à l’action.
  • Sous titre : Deux ou trois phrases permettant de répondre aux questions que le visiteurs peut se poser.
  • Bénéfice produit : Annoncez quels seront les avantages pour le visiteur à passer à l’action
  • Témoignage client : Les témoignages clients permettent à votre visiteur de se projeter.
  • Un appel à l’action : Le plus important, vu précédemment. Un numéro de téléphone, un formulaire à remplir ou un produit à vendre. Sans oublier d’implanter du code pour traquer les conversions (point suivant) 

Le conseil de Loric

Ces éléments sont à intégrer sur ta page d’atterissage mais aussi sur l’ensemble du site car tu n’as pas forcément qu’une page. Après ta page d’atterissage, tu peux avoir une page panier, un processus de commande, etc…  qui peuvent avoir une impact important sur les performances de tes campagnes.

 

Il faut toujours avoir en tête que tu va rediriger la personne vers une page de ton site. C’est bien beau d’avoir un mot-clé mais si tu n’as pas de page, aucun contenu adapté au mots clé, celui ci ne te sert a rien. Il faut toujours en parallèle savoir sur quelle page tu va rediriger l’internaute.

Vous souhaitez préparer votre site pour une campagne AdWords ?

Call to Action, Landing Page, Code de tracking, nous vous conseillons et paramétrons votre site WordPress.

3- Implantez un code de suivi des conversions

On passe à un peu de technique. Ci-dessus vous avez définis un appel à l’action relatif à un objectif. Afin de savoir si cet objectif a été atteint il va falloir le traquer.

Pour celà il faudra implanter deux morceaux de code, l’un sur l’ensemble du site, l’autre sur votre page de confirmation d’objectif (page de remerciement formulaire ou validation d’achat par exemple). Ceci vous permettra de connaitre votre taux de transformation. Et c’est ce taux que vous devrez augmenter.

  • Global Site Tag : Ce premier code ajoute vos visiteurs à vos listes de remarketing et définis des cookies sur votre domaine. Il doit être ajouté sur l’ensemble du site
  • Extrait d’évènement : Ce code se réfère au Global Site Tag pour enregistrer les conversions. Il doit être ajouté uniquement sur la page de confirmation d’objectif.

Je vois déjà la sueur sur votre front quand je parle de code. Mais pas de panique, pour les utilisateurs de WordPress, nous vous recommandons le plugin Tracking Code Manager. En 3 cliques et 2 copier/coller votre code sera implanté.

  1. Créez votre code sur AdWord : Icone clé plate (en haut à droite) > Section Statistiques > Conversion > +
  2. Paramétrez votre code : Afin de créer votre code de conversion, Google vous pose diverses questions (Nom de la conversion, type, valeur…) puis 2 codes sont générés.
  3. Téléchargez le plugin Tracking Code Manager : 6 emplacements de code sont offerts dans la version gratuite.
  4. Ajoutez les 2 codes de conversion dans le plugin : Définisez les options pour chaque code : type de code, global ou spécifique, article et/ou pages etc.. (voir les options ci-contre)
  5. Ajoutez l’extrait d’évènement sur la page spécifique : suite au téléchargement du plugin, un widget s’est ajouté sur vos pages en back office. Cochez la case correspondante à votre extrait d’évènement.
  6. Vérifiez si votre code est correctement configurer dans AdWords : Icone clé plate (en haut à droite) > Section Statistiques > Conversion > Etat. Voici les différents états succeptibles d’être affichés.

4- Calculez votre seuil de rentabilité

Étape essentielle qui va vous faire utiliser vos méninges. Le calcul de votre seuil de rentabilité vous permettra de savoir si votre campagne ou mots clés en particulier à été rentable.

Il vous faut bien connaitre votre business, vos coûts de production, vos marges et faire quelques calculs. Ainsi vous pourrez définir combien vous êtes prêts à payer pour réaliser une conversion. Cette métrique est à retrouver dans la partie 3.3

L’exemple de Loric

Pour le Cout de conversion : tu vends des chaussures 50€ sur ton site. Tu les achetes 20€ chez le fournisseur. Tu as 5€ de coût d’expédition. Les frais à côté c’est 5€ de plus. Il te reste donc 20€ de marge. Ces 20€ tu dois les utiliser pour ta publicité. Si tu dépenses plus de 20€ pour une commande via Google AdWord tu perds de l’argent. Je simplifie car il faut aussi prendre en compte la marge nette.

Tu peux avoir aussi un ROI (Retour sur Investissement). Par exemple, j’ai des clients qui me disent je veux un ROI de 3. C’est à dire pour 100€ investis sur Google, il veut que ça lui rapporte 300€ de chiffre d’affaire car il sait que derrière il a tant de marge brute et que ça lui coûte tant d’expédier. Si j’ai un mot clé qui a un ROI de 1,7, cela signifie que ce mots clé perd de l’argent car je suis en dessous de 3.

Une fois que tu as ces informations en tête, tu peux faire tes optimisations plus facilement. Tout ce qui n’est pas rentable tu vas l’améliorer et tout ce qui est rentable tu vas essayer de le maximiser. Cette métrique de seuil de rentabilité est vraiment importante car elle va te suivre dans tout ton travail sur AdWord.

5- Définissez vos mots clés

Pour votre première campagne AdWords, vous devez trouver des mots clés relatifs à votre secteur afin de savoir sur lesquels votre audience réagit. Ceci est une partie majeure de la création de votre campagne mais sur laquelle il n’est pas nécessaire de passer beaucoup de temps comme le suggère Loric.

Le conseil de Loric

Quand tu te lances tu ne sais pas ce qui va fonctionner donc ça ne sert a rien d’avoir des milliers de mots clés en ciblage « exact » (ndlr : voir en 2.3 la définition de ce terme) pour t’apercevoir que 90% de ces mots clés n’ont pas de volume ou ne sont sont pas efficaces.

 

Je sais que beaucoup de personnes se prennent la tête en y passant des jours. Moi j’y passe peu de temps. Comme je t’ai dit tu gagnes du temps avec le « modificateur de requête large » (ndlr : voir en 2.3 la définition de ce terme), sachant que le plus important, c’est ce qui va se passer une fois que la campagne est lancée. Puis au bout de quelques jours, je vois si cette approche est bonne et je fais les modifications nécessaires.

Pour choisir vos mots clés, partez tout d’abord du contenu de votre site. Puis ajouter des verbes d’actions, des termes connexes, des questions etc… 

Pour vous aider, vous pouvez utiliser le Keyword Planner de Google qui est la base et vous donnera le volume de recherche, un coût pour l’enchère sur ce mot clé et une idée de la concurrence sur ce mot clé.

D’autre outils existent tels que KeywordTool.io ou SEMRush qui vous permettent d’enrichir votre liste de mots clés. Les forums spécialisés sont aussi une importante source de mots clés car on y retrouve les questions débattues.

6- Analysez la concurence

Pour finir votre préparation de campagne rien de mieux qu’une petite analyse de la concurrence pour se projeter. Tapez vos mots clés sur lesquels vous souhaitez vous référencer et analysez à la fois le texte de leurs annonces et les pages de destinations.

Parmis l’ensemble, quelle est l’annonce qui vous séduit le plus et pourquoi ?

Étape 2 – Paramétrez votre campagne

C’est parti vous avez bien préparé vos éléments, nous allons désormais paramétrer votre première campagne AdWords

1- Connectez vous à Adword

Vous devez tout d’abord vous créez un compte Google AdWords. Pour éviter d’utiliser votre compte personnel Gmail, Vous pouvez vous créer gratuitement un compte Google Suite avec votre adresse profesionnelle et utiliser l’ensemble de leurs outils : Drive, Analytics, AdWords etc…

Connectez vous à AdWord et cliquez sur le + pour créez une nouvelle campagne

2- Configurez votre campagne

Tout d’abord définissez le type de campagne que vous souhaitez. Si vous souhaitez vendre un produit, utilisez uniquement le réseau de recherche, c’est à dire Google.

À la suite il faudra définir l’objectif de votre campagne entre Vente, Prospects et Traffic vers le site web. Normalement votre choix vous permettra d’obtenir des conseils dédiés de la part de Google sur les paramètres et fonctionnalités à utiliser pour réussir votre campagne.

Le conseil de Loric

 

L’idéal est de commencer par l’essence même de Google avec des annonces sur le Réseau de Recherche.

Nom de la campagne

Vous pouvez nommer votre campagne par le produit sur lequel vous allez vous focaliser

Réseaux

Concentrez vous sur le réseaux de recherche. Le réseaux display étant tous les sites qui possèdent des bannières où sont diffusées des publicités.

Zone géographique

Précisez le pays ou les villes dans lesquels vous souhaitez que votre annonce soit diffusée. Si vous avez une entreprise locale, cette option est majeure pour vous.

Langue

Choisissez la langue parlée par votre audience.

Types d’enchères

Par défaut, votre compte est en Maximisez les conversions c’est à dire que Google gére les enchères automatiquement. Changez pour Enchères au CPC manuelles.

Le conseil de Loric

Je conseille au début les Enchères Manuelles en désactivant le CPC optimisé. Au lancement d’une campagne, tu as besoin d’avoir la main sur le maximum d’éléments.

 

Si tu laisse Google gérer les enchères, tu seras beaucoup moins flexible pour ajuster tes campagnes notamment au début où tu auras le plus besoin de multiplier les ajustements.

Budget quotidien

Indiquez le montant maximal que vous êtes prêt à dépenser par jour. Pour votre première campagne AdWords, commencez petit avec 10€ par exemple.

Calendrier de diffusion

Définissez la date de début de votre campagne et la date de fin.

3- Créer des groupes d’annonces

Cliquez sur le + bleu pour créer votre groupe d’annonce.

Pour chaque groupe d’annonce focalisez vous sur une thématique de votre produit et les différents mots clés qui l’accompagne.

3 champs différents sont à remplir :

  • Le nom
  • L’enchère par défaut
  • Les mots clés (1 par ligne)

Le conseil de Loric

Les groupes d’annonce sont pour moi l’élément le plus important d’une campagne car tu as à l’intérieur tes mots clés, tes annonces et pour chaque annonce tu détermines une page de destination. Ces 3 éléments doivent être parfaitement cohérent.

 

Si une personne tape sur Google « chaussure homme running », tu dois lui présenter une annonce parlant de chaussures hommes running et l’orienter vers une page qui présente  des « chaussure homme running ». Et ce travail là ne peut être fait que si tu as des groupes d’annonce très bien segmentés.

4- Définissez une enchère par défaut

Lors de la création de votre groupe d’annonce, AdWords vous demande quel montant vous souhaitez mettre par défaut. C’est à dire le prix que vous paierez lorsqu’un client cliquera sur votre lien.

Cela fonctionne en terme d’enchère, plus un mot clé est concurentiel plus son prix au clic coutera cher. Cependant pour le moment vous ne savez pas quel est le coût de chacun de vos mots clés. Mettez un prix arbitraire entre 0,50€ et 1€ que vous ajusterez par la suite (voir partie 3.3)

Le conseil de Loric

Si tu as peu de budget, c’est le cas de beaucoup de client qui veulent se lancer, réalises une campagne hyper ciblée et assez restreinte en terme de mot clé. Pour pouvoir, même avec un budget limité, avoir des tendances qui se dessine au bout de 2 semaines, 3 semaines. 

 

Avec des centaines de mots clés, ton budget va être dispersé et au final au bout de 30 jours tu n’auras que 2-3 cliques sur la plupart de tes mots clés et tu seras incapable de faire des optimisations. Pour faire des optimisations et prendre des décisions, tu vas avoir besoin de pas mal de données et cela implique d’avoir des cliques

4- Ajoutez vos mots clés

C’est le moment que vous attendez avec impatience. Mais n’allons pas trop vite… nous n’allons pas ajouter nos mots clés nimporte comment ! (À ajouter dans le meme tableau que précédement)

Google a attribué des correspondances via des caractères spéciaux (en rouge) pour un affichage plus ou moins large sur les mots clés.

Exemple avec Chaussure Homme Running

[Mot clé exacte]

Votre annonce s’affiche uniquement sur ce terme en acceptant les fautes d’orthographe possible.

Recherche  :

  •  Chosure homme running ✔️
« Expression exacte« 

Votre annonce s’affiche avec des termes connexes autour, mais pas à l’interieur.

Recherche  :

  • Prix chaussure homme running ✔️
  • Chaussure homme course running ❌
Requête large

Votre s’annonce s’affiche dès que l’un des termes est présent même si les autres n’ont rien à voir. A éviter.

 

Recherche  :

 

  • Chaussure homme ville ✔️
  • Course homme running ✔️
+Modificateur de +requête +large

Votre annonce s’affiche uniquement si tous les termes possédant un + ont été trouvés. Mais variantes non acceptés. Recommandé.

Recherche  :

 

  • Chaussure Nike Running Homme  ✔️
  • Chossure home running ❌

Le conseil de Loric

Je commence avec des mots clés en Modificateur de Requête Large (avec les +). Grâce à ce ciblage tu restes tout de même sur des requêtes assez ciblées (d’autant plus que généralement les mots clés que j’utilise sont constitués de 2 ou 3 termes). Il y a deux intérêts à utiliser le modificateur de Requête Large : 

 

  • Le premier : le rapport des termes de recherches te permet de voir les requêtes qui ont converti. Les requêtes qui ont généré le plus de conversions, tu pourras ensuite les travailler plus finement via des mots clés en ciblage exact.
  • Tu pourras obtenir des conversions très rentables sur une multitudes de requêtes très ciblées, requêtes tellement ciblées (et avec tellement peu de volume) qu’il serait contre-productif de les travailler via des mots clés en ciblage exact.

5- Rédigez votre annonce

Faisons désormais place à votre créativité éditoriale, ce qui vas donner envie de cliquer aux internautes. Rédigez au minimum 2 annonces avec des textes différents afin de savoir les textes qui font cliquer le plus les internautes et convertissent le mieux.

Voici quelques règles :

  • Reprenez le texte de votre page d’atterisage : Faites correspondre les informations afin que le visiteurs ne tombe pas sur une page qui n’a rien à voir. Ceci permettra également d’augmenter votre quality score.
  • Ajouter vos mots clés à l’intérieur de votre annonce : L’internaute recherche un mot clé précis, si votre annonce la possède, vous avez de meilleure chance d’obtenir un clic.
  • Mot incitant à l’action : Intégrez un verbe d’action tel que : téléchargez notre guide, appelez nous, obtenez ceci.
  • Différencier vous : Effectivement si votre annonce ressemble comme deux goutes d’eau à celle de votre concurent, vous avez moins de chane d’être choisi.
  • Intégrez un bénéfice client Au lieu d’une caractéristique produit, préférez un bénéfice. Par exemple pour nos chaussures de running  : Semelle Gel Lite Ultra devient Semelle confort pour la course. Il aura l’occasion de découvrir les caractéristiques du produit sur le site s’il le souhaite.
  • Chiffres : Ajoutez des chiffres.
  • Lien : Si vous savez le faire, pensez à utilisez un UTM sur votre lien, ce qui permet de suivre et traquer le trafic sur Google Analytic.

Le conseil de Loric

Pour une annonce qui convertie, il n’y a pas de recette miracle. Il faut voir ce que les concurrents font en regardant les arguments qu’ils mettent en avant mais surtout essayer se différencier. Si tout le monde dit : « je suis le meilleur » et que toi aussi, tu seras inaudible.

 

Il faut donc te distinguer en ayant un angle d’attaque différent (mais qui fasse mouche auprès de la cible).

Focus sur les extensions

L’objectif de votre annonce est véritablement de sortir du lot, comme l’explique Loric, afin qu’elle soit cliquée. Google met à disposition des extensions, c’est a dire des informations additionnelles à vos annonces sans frais supplémentaire.

  • Extensions de lieu : Encouragez les internautes à visiter votre établissement en affichant son adresse
  • Extensions d’accroche : Ajoutez un texte supplémentaire à votre annonce, comme « livraison gratuite » ou « service client 24 h/24, 7 j/7 ».
  • Extensions d’appel : Encouragez les utilisateurs à appeler votre établissement en intégrant un numéro de téléphone ou un bouton d’appel dans vos annonces.
  • Extensions SMS : Encouragez les visiteurs à vous envoyer des SMS à partir de votre annonce.
  • Extension Liens annexes :  Dirigez directement les utilisateurs vers des pages spécifiques de votre site Web (« Horaires d’ouverture » ou « Commander maintenant », par exemple).
  • Extensions d’extraits de site : Diffusez les informations qui seront les plus utiles pour vos clients potentiels en sélectionnant un en-tête prédéfini (par exemple, produit ou catégorie de service) et en répertoriant les éléments.
  • Extensions de prix : Diffusez vos services ou catégories de produit avec leurs prix, de telle sorte que les visiteurs puissent parcourir vos produits directement depuis votre annonce. Si c’est trop cher pour leur budget, celà évitera qu’il clique également.
  • Extensions d’avis Ajoutez des avis ou des classements à partir de sources publiées.
  • Extensions d’application : Encouragez les visiteurs à télécharger votre application.

Le conseil de Loric

Les extensions sont le B.A.-BA que je mets à chaque fois dans toutes les campagnes. Cela permet d’augmenter ta visibilité et d’augmenter ton taux de clique. Il faut utiliser le maximum d’extensions possibles par rapport à ta situation.

 

Il faut donc raisonner à l’envers et se dire quelles sont les extensions que je ne peux pas utiliser et ajouter toutes les autres.

6- En cas de galère, contacter Google ou Loric

Si vous devenez fou avec le paramétrage de votre campagne, n’hésitez pas à communiquer via le chat avec Google. Il vous rapelle, vous aide et vous donne quelques astuces gratuitement.

Sinon vous pouvez passer par Loric qui prendra en main votre campagne AdWords pour la faire décoller.

Étape 3 – Optimisez votre campagne

Ananlyse, analyse, analyse, apprentissage et ajustement des annonces, mots clés et pages de destination. Il y a de la mise en veille dans l’air.

Vous ne repartez pas de zéro, réutilisez vos anciennes campagnes et améliorez les. Vous pouvez également copier/coller votre campagne afin de garder une trace de vos précédents résultats.

1- Ayez assez de données avant d’optimiser

Ne vous précipitez pas sur les modifications de vos enchères tout de suite. Laissez respirer votre campagne afin qu’elle accumule assez de donnée pour obtenir des informations significatives.

Le conseil de Loric

En fonction de la volumétrie, l’optimisation peut être toutes les semaines, 15 jours ou mois, cela va dépendre des volumes.

 

J’ai des clients où il y a beaucoup d’argent investi. Les campagnes en question sont optimisées toutes les semaines et adaptées en fonction de la semaine précédente. A l’inverse j’ai d’autres campagnes où il y a beaucoup moins de volumétrie, en faisant une optimisation une fois par mois c’est suffisant.

 

Mais c’est un travail continue car le but est toujours d’améliorer. C’est comme un sportif qui fait une séance d’entrainement. À chaque entrainement, il va s’améliorer.

2- Analysez vos métriques de bases

Une fois que vous avez laissez vivre votre campagne et que vous avez assez de données, vous pouvez vous plonger dans les tableaux AdWords.

  • Les impressions : C’est le nombre de fois où votre annocne s’est affichée dans les recherches Google.
  • Les clics : C’est le nombre de clics sur votre annonce.
  • Le taux de clic (CTR) : C’est le ratio entre les 2 précédents nombres qui donne la proportion d’utilisateurs qui voient votre annonce et qui cliquent dessus.
  • Les conversions : C’est le nombre d’internautes qui cliquent sur votre annonce, puis réalisent l’action que vous avez définie (voir 1.3).
  • Quality score : La pertinence entre le contenu de votre site, le contenu de votre annonce, vos mots clés et les cliques. Il est noté sur 10. Ce score joue sur le positionnement de votre annonce sur la page de recherche.

Ces informations vous permettront de faire émerger les mots clés et annonces qui ont été les plus performants.

Pour accèdez à ces informations rendez-vous dans AdWords > « Nom de ma campage » > « Nom de mon groupe d’annonce » puis sélectionnez « Mots Clés » dans la deuxième colonne de gauche. Un tableau avec l’ensemble de vos mots clés apparait.

3 – Concentrez vous sur l’atteinte de votre seuil de rentabilité

Au début de cet article (voir 1.4) nous avons défini votre seuil de rentabilité. C’est dans votre tableau des mots clés que vous verrez l’atteinte de votre résultat.

  • Cout par conversion : indique le coût dépensé pour atteindre votre conversion (vente ou prospect via formulaire).
  • Valeur de conversion : indique le chiffre d’affaire réalisé par un mot clé, il faudra faire un calcul pour savoir si c’est rentable en comptant la marge. Si vous utilisez le seuil de rentabilité ROI

Attention : Ces colonnes ne sont pas automatiquement paramétrées. Il faudra les ajouter en cliquant sur les options de colonne . Puis cocher dans l’onglet Conversion, les Conversions, Cout/Conv et Valeur de conv. comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous.

4- Ajustez le prix de vos enchères

Pour ajuster vos enchères il faudra mettre en veille les mots clés qui ne réalise pas ou peu de conversions mais aussi celles qui ont de nombreux clics mais pas de conversion.

Vous devez également regarder la position de l’annonce sur la page de recherche. Si elle est basse en augmentant l’enchère, l’annonce remontera, sera surement plus cliqué et convertira mieux.

Le conseil de Loric

C’est la rentabilité des mots clés qui te dit quoi faire.

 

Si tu as un mot clé qui n’est pas rentable du tout : S’il n’est pas trop loin du seuil de rentabilité tu vas baisser son enchère pour que ce mot clé devienne plus rentable et s’il n’est pas du tout rentable tu peux le mettre en veille.

 

À l’inverse si tu as un mot clé qui est très rentable, et qu’il a une position moyenne ou basse, c’est à dire pas dans les premières positions, tu peux augmenter son enchère afin d’améliorer sa position et ainsi capter plus de clics.

5- Optimisez vos mots clés par les requêtes

Vous avez désormais une idée des mots clés qui fonctionnent. Mais qu’en est il des requêtes qui ont été tapées directement par les internautes. Etant donné que vous avez utilisé le Modificateur de Requête Large, ceci a laissé libre cours à l’internaute.

Pour connaitre les requêtes qui ont mené à vos annonces rendez-vous dans le Rapport des Termes de Recherche. Cliquez sur l’icone de rapport dans le menu  puis sélectionnez Rapports Prédéfinis > Recherche de Base > Mots clés puis vous aurez accès à l’ensemble des requêtes réalisées.

6- Optimisez votre annonce

Vos mots clés et enchères sont optimisés. Désormais il va falloir faire de même avec votre annonce. Tout d’abord mettez en veille les annonces qui ont moins bien fonctionnés.

Si certaines ont tout de même un bon taux de clique analysez le texte et les extensions ajoutées qui ont fonctionnées puis répercutez les dans une nouvelle annonce qui sera un mélange des deux.

7- Soyez régulier dans vos optimisations

Lorsque vous vous lancez dans une campagne AdWords, il est nécessaire d’avoir une certaine régularité. Cela vous permettra de mieux connaitre votre audience et d’ajuster vos annonces selon leurs besoins. Pour cela vous pouvez faire un planning des actions à réaliser selon vos campagnes.

De plus lorsque vous êtes irrégulier, la concurence réalise des actions qui peuvent mettre en péril vos campagnes.

Le conseil de Loric

Ta campagne n’évolue pas dans un environnement isolé, tu es avec des concurrents et ceux-ci ne restent pas les bras croisés, ils font des choses. Les actions de tes concurrents vont avoir des conséquences sur ta campagne. Si aujourd’hui tu as un mot clés qui fonctionne bien, ça ne sera pas forcément le cas dans plusieurs semaines ou mois.

 

Si demain un nouveau concurrent arrive sur le marché, met une enchère beaucoup plus forte sur ce mot clé, est mieux positionné que toi, a une annonce plus attractive que toi, tu vas perdre beaucoup de volumétrie et beaucoup de conversions sur ce mot clé là. Les campagnes sont quelque chose de continue, ce n’est pas quelque chose que l’on crée, que l’on oublie et que l’on met dans un coin.

A chaque nouvelle campagne ou optimisation, n’hésites pas à revenir sur cet article pour ne rien oublier…

Vous connaissez désormais les bases de la création d’une campagne AdWords. Mais au delà de la théorie c’est la pratique qui fera toute la différence. Plus vous ferez de tests, plus vous aurez des retours afin d’optimisez la prochaine campagne.

Si vous ne devez retenir qu’une chose de cette article, c’est l’importance d’avoir une combinaison mots clés, texte de l’annonce et page d’atterisage la plus cohérente possible. Sans ça vous aurez beaucoup de mal à convertir et dépenserez beaucoup d’argent inutilement.

Pour aller plus loin d’autres options sont disponibles telles que les mots clés négatifs, l’attribution des conversions ou Google Shopping mais ceci pourra venir plus tard ou avec l’aide de Loric. N’hésitez pas à vous abonner à sa newsletter pour avoir des conseils réguliers avec une touche d’humour.

Et si vous avez besoin d’un site web pour promouvoir votre produit ou service, demandez nous un diagnostic gratuit.

N’hésitez pas à donner votre retour ou propososer des optimisations qui vous parraissent essentielles…

Share This